Marlene Bloomberg
59 College Park
Davis, CA 95616
(530) 753-5957

Je suis née à Paris dans le quartier du tissu. Je me suis tournée vers la littérature pour découvrir la sagesse, mais aussi pour échapper à l'univers sous-payé du travail aux pièces. A la fin des années 60, je suis revenue à l'usage de l'aiguille, et c'est depuis mon moyen d'expression préférée, bien que chaque objet demande beaucoup de temps : un rectangle de 15 cm sur 20cm prend environ 40 heures de travail. Pendant longtemps je me contentais de voir mon travail sur les murs de la maison. Ce n'est que depuis quelques années que je me suis mise à exposer le résultat de mon labeur.

Je suis d'accord avec le chorégraphe Mark Morris quand il dit : "il y a beaucoup trop d'oeuvres d'art qui s'acharnent à peindre notre misère et je ne trouve pas que ce soit si intéressant que ça." Comme lui, je trouve futile la peinture des défauts de la société et les messages donnés à la foule. Comme lui, et l'artiste du Moyen-Age, je crois que l'art se doit de libérer de la triste réalité quotidienne. L'art exige d'abord la technique. On peut ensuite espérer voir émerger quelque magie, mais seulement quand il y a équilibre entre émotion, forme et couleur. Alors on peut entrevoir le triangle éternel du bon, du vrai et du bien.

Aperçus techniques

Le travail est réalisé sur du canevas ayant un fil de trame et un de chaîne par millimètre carré.
Je fais un point dans chaque trou avec du coton à broder D.M.C. au petit point. Je rajoute quelquefois des points divers (points de poste, points d'épine, points de chaînette, etc ), si j'en vois l'utilité.
Je dessine le projet sur du papier et, si nécessaire, je le réduis au photocopieur. Je place ce dessin sur une boîte à lumière. Je place le morceau de canevas dessus. Je calque le dessin.